© 2015 by ARTDICT 

 L'entreprise réinventée ?
 

Les modèles organisationnels et managériaux des entreprises sont

considérablement bousculés par la révolution technologique et sociétale.

Les grandes entreprises se modernisent au prix de réorganisations massives

et souvent incomprises par leurs salariés,

les start-up inventent des fonctionnements agiles qui ne résistent pas toujours

à leur développement exponentiel ou aux contraintes réglementaires....

 

Comment peut-on réconcilier dirigeants, managers, salariés, fournisseurs, clients autour d'une entreprise adaptée aux enjeux du XXIème siècle ?

 

Aux premières loges de cette révolution sociétale, en tant que consultante coach, je m'attache à :

 

  • Sortir les salariés que j'accompagne de la victimisation et de la déresponsabilisation  dans lesquelles ils se sentent enfermés,

  • Leur faire reprendre conscience qu'ils peuvent choisir et maitriser de nombreux paramètres de leur vie professionnelle,

  • Les aider à apprivoiser leurs peurs, à accepter l'incertitude et la prise de risques, à prendre des décisions sans avoir forcément toutes les cartes en main,

     

  • Développer une vision positive du changement : l'inconnu n'est pas forcément mauvais, il est souvent passionnant, intellectuellement stimulant ....

  • Développer la culture économique, faire comprendre avec pédagogie les enjeux de croissance des entreprises, partir du principe que tout salarié peut et veut comprendre ce qui se passe dans son environnement professionnel

  • Promouvoir la parole des jeunes dans l'entreprise et leur évolution rapide à des postes à responsabilité : ils ont naturellement les clés du monde de demain.

  • Soutenir les managers intermédiaires, soumis en permanence à des injonctions contradictoires : « Fais plus et mieux, avec moins de moyens, et sans créer de mal-être dans l'équipe de travail »... La plupart du temps malheureusement, l'injonction vient sans le mode d'emploi !

  • Encourager les plus de 50 ans à rester dans la vie active, en mettant à niveau leurs compétences et surtout, en les réorientant massivement vers les TPE/PME, ou la création d'activité.

 

En 2016, je fais le rêve....d'une entreprise où :

 

  • Les moins de trente ans ont carte blanche pour mener des projets expérimentaux sous le regard bienveillant de leurs aînés,

  • L'organisation se transforme chaque jour au gré des actions menées,

  • Les organigrammes et les business plans à cinq ans ont disparu,

  • Les équipes-projets internes brainstorment avec leurs clients, founisseurs et prestataires,

  • Le bien être au travail est la simple résultante du respect porté à l'autre et de la responsabilité de chacun,

  • Le recrutement se fait en testant les habiletés réelles des candidats sur le terrain,

  • Des passerelles sont organisées pour les seniors qui souhaitent créer leur activité par essaimage

     

 

Cette entreprise existe déjà dans ce que l'on appelle « la nouvelle économie », elle se déploiera dans tous les secteurs d'ici cinq ans, dix ans, quinze ans...c'est elle qui survivra aux mutations que nous vivons et notre génération d'actifs a la chance extraordinaire de participer à ces bouleversements sans précédents.

Notre cerveau change au gré des évolutions technologiques : lorsque nos organisations auront la même plasticité que nos neurones...nous aurons gagné cette révolution !

 

Il reste une vraie question :

 

Face à ce défi humain et intellectuel, combien de temps allons nous continuer à dépenser notre énergie à entretenir des rapports de force qui n'ont plus lieu d'exister entre dirigeants et salariés ?

 

La solution est sans doute dans la redéfinition du lien entre l'employeur et ses collaborateurs : une entreprise vraiment ouverte, moderne et agile ne peut plus reposer sur un contrat de travail dont les règles sont figées à l'embauche et imposées aussi bien à l'employeur qu'à l'employé.

 

Pour responsabiliser l'un et l'autre, pourquoi ne pas leur redonner le pouvoir de renégocier à chaque fois que nécessaire les modalités de leur collaboration : dans le monde du conseil, de l'informatique, du numérique, ces nouvelles formes de collaboration se développent avec succès.

 

L'intérêt porté au statut d'auto-entrepreneur, au portage salarial, montre la viabilité « culturelle » de ce travail indépendant, pour l'instant adossé aux entreprises « classiques », mais qui pourrait devenir une de ses composantes essentielles...

 

 

                                                                                                                                                    Valérie Peltier

 

Liens utiles pour approfondir le sujet :

 

 

http://www.jobsferic.fr/article_172-Les%20surdoues-talents-creatifs-performants.html

 

 

http://www.jobsferic.fr/article_100-Reinventer-travail-pour-affronter-bouleversements-actuels-.html

 

http://philippesilberzahn.com/

 

http://www.journaldunet.com/management/expert/58679/les-pratiques-manageriales-les-plus-innovantes-du-monde.shtml

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now